Instagram, réseau social de mon coeur! J’adore insta. Scroller mon écran de haut en bas 378 fois par jour, telle est la vie que j’ai choisie de mener. C’est l’une d’entre vous qui m’a donné l’idée de cet article. Bon, on a rien inventé, il y’en a des centaines sur Google. Mais comme chacun utilise l’appli de façon différente, ça peut être cool de vous donner mes petites astuces (et surtout que vous partagiez les vôtres)!

Mes astuces Instagram

instagram

Petit topo avant de commencer: Je pense orienter cet article vers ceux qui voudraient utiliser insta de façon un peu plus « pro » et pourquoi pas créer une communauté? À vrai dire, c’est comme cela que j’utilise l’appli donc c’est qui me semble le plus adapté. 

Aujourd’hui Instagram a pris une place particulière dans ma vie. C’est grâce à ce réseau que j’ai pu construire une petite communauté à partir de pas grand chose… Si ce n’est mon téléphone (et ça, c’est quand même très chouette). À l’heure où j’écris cet article on est à peu près 30 000 sur mon compte @leblogdalix.

30 000 ça équivaut à la population d’Aurillac ou même d’Alençon: C’est fou! J’aime bien représenter le nombre d’abonnés en population de ville, c’est plus parlant. Big up les Aurillacois.

J’écris « à peu près 30 000 » car ça varie pas mal (à la hausse ou à la baisse). À vrai dire, je ne prête pas trop attention aux stats. Les histoires d’algorithme et compagnie ça me passe un peu au dessus… Tant que je peux partager mes photos, je suis contente! Le reste n’a pas grande importance. 

Allez on rentre dans le vif du sujet.

Le rythme de publication

instagram

C’est souvent une question qui revient: Combien de fois faut-il poster par jour? Déjà, il n’y a JAMAIS d’obligation.

Sauf dans le cadre d’une collab’, si on a signé un contrat, of course, mais on reviendra sur les posts sponsorisés sur instagram dans un autre article.

Il faut que cela reste un plaisir, et pas une contrainte… sinon c’est quand même beaucoup, beaucoup, beaucoup moins sympa. Et en bonus, ça se ressent!

Je publie généralement 1 à 2 fois par jours maximum. C’est le rythme qui me convient le mieux. Pour trouver l’heure à laquelle mes publications sont le plus susceptibles d’être vues, je me réfère aux statistiques de mon compte (disponibles pour le comptes pros). Avant d’avoir un compte pro, je faisais des tests pour savoir quels étaient les horaires auxquels ma communauté était la plus mobilisée. 

instagram

Chez moi, il y a 2 plages horaires qui fonctionnent pas mal: Entre midi et 13 heures / Entre 18 et 19H30 (oui…19h32 ça passe aussi, tranquille). J’ai quand même la sensation que ce sont celles qui marchent le mieux pour la plupart des comptes. Donc, si vous vous lancez un peu à l’aveuglette, normalement ça devrait être des horaires plutôt optimaux.

Si on veut aller un peu plus dans le détail, les vendredis et samedis soirs sont forcément les jours avec un peu moins d’interaction. Normal, le weekend on sort, on fait la fête, et entre 2 cacahuètes à l’apéro on a pas forcément le temps ni l’envie d’aller scroller son fil d’actu insta.

Choisir ses publications

En ayant une utilisation un peu plus « pro » d’instagram qu’à mes débuts, ce serait mentir que dire que je poste mes photos instantanément après les avoir pris.

Nope, nope, nope.

Disons que je fais un planning le weekend des publications à faire sur la semaine. Dans cet article, je vous expliquais toute l’organisation pour le blog. J’y aborde notamment le point des photos servant à illustrer les articles.

Pour ceux qui ont la flemme de le lire, petit récap: Je fais tous les shoot de produits pour les articles à venir le samedi matin. Je profite donc de ce laps de temps, dédié aux photos, pour préparer également les futures publications Instagram pour la semaine. Il peut s’agir de photos de produits de beauté, de Georges (mon chat), de fringues etc.

instagram

À partir de là, j’établis un planning de publication pour les 7 prochains jours. J’adore fonctionner comme ça car je suis totalement libre d’aménager la diffusion des posts comme je le souhaite. Si je vois un joli bouquet de fleurs, hop je peux le publier quasi-instantanément et reporter la publication initialement prévue à la semaine suivante. 

J’ai toujours une dizaine de photos retouchées et prêtes à être dégainées en backup.

Harmoniser son feed

Bon là pour le coup, je vous parle de mon cas perso. Je ne fais pas particulièrement attention à l’agencement des photos. J’évite simplement de placer 2 photos de contenu identique côte à coôte (par exemple 2 photos de sushis consécutives).

Pour gérer cette histoire de disposition de photos, j’utilise l’appli UNUM qui permet de simuler ton feed insta (en y ajoutant notamment les photos déjà publiées).

instagram

Il ne reste plus qu’à tester des combinaisons de photos pour voir lesquelles matchent le mieux. On évite ainsi la traditionnelle galère après avoir posté du:

« c’est trop moche ça casse tout mon feed »

L’exemple de Natacha Birds est particulièrement intéressant pour parler d’uniformisation.

instagram
Feed de Natacha Birds, crédit photo Natacha Birds.

Pour créer une unité de feed, il y a deux options. Soit on peut retoucher ses photos de façon quasi identique pour obtenir une ambiance similaire sur chacune d’elle, soit on peut y apporter un élément commun. C’est le choix qu’a fait Natacha. Si on regarde bien, le filtre de retouche utilisé est différent mais sur chaque photo le violet a le rôle d’élément commun.

Si tu me suis depuis pas mal de temps, tu te souviens de ce feed instagram

instagram

1 élément majeur commun à toutes les photos: Le blanc. 1 élément secondaire: Les fleurs. Quand j’avais ce feed, je n’utilisais que 2 types de retouches à savoir, la luminosité et le contraste. Et puis, il y a près de six mois, j’ai switché pour un feed un peu plus « adulte », un peu moins girly, qui me correspond mieux. L’inconvénient d’avoir un feed avec un dénominateur commun (le blanc auparavant), c’est que l’on est souvent bloqué! Combien de fois j’ai pensé:

« J’aimerais trop poster ça mais si je le fais, mon feed ne sera plus uniforme »

On est d’accord pour dire que ce sont des préoccupations assez superficielles, mais bon… c’est dans le thème de l’article! 

C’est notamment pour cette raison que j’ai choisi de recréer un nouveau feed Instagram avec une retouche similaire et non un élément commun. 

Les retouches

instagram

Je retouche la plupart de mes photos directement sur mon téléphone. D’une part, parce que je suis une véritable quiche sur photoshop & cie, et d’autre part car ça me permet de pouvoir retoucher une photo directement après l’avoir prises pour ainsi la poster dans la foulée. 

On me demande souvent quel est « mon filtre » , j’aimerais vous le donner mais la réalité est que je n’en ai pas vraiment de fixe. Comme chaque photo est différente (en termes de luminosité, contraste, saturation etc.) un filtre identique ne donne pas nécessairement un contenu similaire

Histoire que tout le monde comprenne bien, faisons un test avec 2 photos bien différentes et 1 filtre identique.

Sur ces 2 photos, j’ai appliqué le filtre « spectaculaire » de l’Iphone.

Bon, je pense qu’il n’y a pas besoin de s’appeler Sherlock, pour voir que les filtres ne les unifient pas du tout entre elles.

Celle de gauche mériterait davantage de luminosité, et celle de droite…. beaucoup moins justement!

C’est pour cela que l’utilisation unique d’un filtre ne crée par nécessairement une homogénéité, mais peut, néanmoins, y participer grandement. 

Retoucher avec les applis

Je n’utilise pas 50000 applis pour mes photos. J’en ai 2/3 préférées qui servent quasi-quotidiennement: SnapSeed, After light et Facetune. Je crois que ce sont d’ailleurs les plus utilisées. Et pour cause, elles sont super intuitives et faciles à manier…. AMEN!

After Light

Je m’en sers seulement pour les filtres. Dès que je veux filtrer une photo j’utilise le Onyx avec une intensité variant de 15 à 20 selon les photos. C’est un filtre assez froid et contrasté, je l’aime beaucoup. 

Snapseed

Snapseed est selon moi la meilleure appli de retouches!

instagram

Là dessus, je n’ai pas du tout de réglage « type », tout dépend vraiment de la photo. Un peu de luminosité par ici, un peu plus de saturation par là…. Je pense que les retouches sur les applis sont vraiment un coup de main à prendre. À force, on connaît son feed par coeur, même plus besoin de sans cesse s’y référer pour être certaine d’être dans les mêmes teintes. Aujourd’hui, dès que je prends une photo, je sais direct’ quels sont les plus gros postes de retouche à effectuer. 

Il y a 2 outils qui différencient Snapseed des autres applis: l’outil sélectif et l’outil correction.

Avec l’outil « sélectif » on peut choisir une zone de la photo à retravailler. C’est hyper pratique! Par exemple, si ma photo est très claire à l’exception d’un coin particulièrement sombre, je peux choisir de n’éclairer que celui-ci sans rajouter de la luminosité à l’ensemble de la photo.

Hop, on voit clairement que les petits sablés en haut à droite ont bien meilleure tête sur la deuxième photo! Cet outil de sélection est vraiment parfait pour ce genre de photo, déjà très lumineuse et exposée. 

Le deuxième outil magique, c’est la « correction » qui permet de supprimer un élément de la photo: Un passant gênant, un pigeon qui n’avait rien à faire là, ou une poignée de porte par exemple. 

J’ai simplement choisi l’option « correction » (sans retouche supplémentaire), c’est pour cela que le rendu n’est pas nickel chrome. Toujours est-il que ça te donne une bonne idée de ce que l’on peut faire avec cette fonctionnalité. 

Facetune

J’utilise Facetune assez rarement mais je voulais quand même la mentionner.

Instagram

Bon, c’est clairement l’appli’ de la triche: Retirer les boutons, lisser un peu la peau ou blanchir les dents. Pour être très honnête, je l’utilise surtout quand je fais des swatchs de rouges à lèvres pour avoir des contours propres et bien nettes….

…. et aussi quand j’ai un énorme cratère au milieu du front, mais ça c’est un autre débat. 

Il y a encore tellement de choses à dire sur Instagram! Comme pour les articles liés au blogging, j’en ferai plusieurs afin que ça reste digeste. Il y a déjà beaucoup d’infos dans celui ci. 

J’espère que cela aura pu en éclairer certains et certaines d’entre vous!  

Hop, Hop, Hop, tu peux lire en passant:

Vous avez des petites astuces pour instagram? Avez-vous découvert certaines choses?

Vous pourriez aimer

13 comments

Répondre

Ton article tombe à pic ! ni une ni deux je viens de télécharger ces fameuses applications et j’ai pris aussi vscocam. Fini les retouches pourries d’instagram haha.

Répondre

Hahaha parfait! Vsco c’est top aussi 🙂 Bisous

Répondre

Merci pour toutes ces petites pépites d’or Alix. Planifier sa semaine en avance est une excellente idée! Ne reste plus qu’à appliquer toutes ces petites astuces!! Miiiiiiiirci. 🙂 et hâte de lire la suite.

Répondre

Hello ma belle,
Merci à toi! j’espère que ce ça te sera utile ♡
Bisous

Répondre

Eh bien voilà un article qui tombe à pic ! Mon but du mois de Mars était justement de me mettre à poster plus sérieusement sur instagram, je m’en vais télécharger toutes ces petites applications de ce pas !
Merci Alix 😀

Répondre

Hello ma jolie!
Ahhhh ca me fait plaisir de te lire 🙂 Super! Tu me diras ce que tu en as pensé ♡

Répondre

J’adore ! Je cherchais justement à changer mon feed et pour cela je cherchais de nouvelles applis de retouches, alors merci !

Répondre

Hello Léa,
Top, je suis contente de t’avoir fait découvrir certaines appli !
Bisous bella ♡

Répondre

Super article, merci pour toutes ces astuces!
Au passage, ton feed est très joli !

Répondre

Hello ma belle,
Merci c’est adorable!
Des bisous

Répondre

Merci pour tous ces supers conseils, tu m’as fais découvrir l’appli snapseed et je vais tester parce que j’en recherché justement une où on pouvait modifier qu’un seul endroit d’une photo 🙂

Répondre

Hello! Super, tu vas adorer l’appli 🙂

Répondre

Merci de votre initiative!

Laisser un commentaire