Enfin! 9 mois après vous avoir annoncé le début de mon traitement Invisalign sur insta, j’ai finitooooo. Adieu gouttières et autres rendez vous chez le dentiste tous les mois. J’avais promis de vous faire un big article récap’ de ces semaines de traitement dentaire: Le avant / après, le prix, la douleur, les problèmes pour pécho (oui, il faut en parler haha) etc. je vais tout vous raconter.

(je crois que ma dentition n’aura jamais eu autant d’attention qu’aujourd’hui): LET’S GO.

Ah oui, et avant de commencer, je préfère préciser que cet article n’est absolument pas sponsorisé hein. Je précise, parce qu’on me l’a beaucoup demandé quand j’en parlais en story. Nan, nan, j’ai tout payé toute seule.

Invisalign: À savoir

Pour faire court Invisalign est un appareil dentaire sur mesure invisible. Une gouttière (ce que l’on appelle « aligner ») en haut, une gouttière en bas, rien de plus. Comme chaque traitement orthodontiste, c’est au cas par cas. Je ne pourrais bien évidement pas vous dire ici si oui ou non Invisalign pourra résorber votre problème.

Et oui… spoiler… je ne suis pas dentiste.

Donc, avant toute chose, prenez rendez-vous avec un orthodontiste afin qu’il puisse évaluer quel traitement sera le plus à même d’être efficace sur votre pathologie dentaire.

Les gouttières sont amovibles, on peut donc les retirer, à la différence des bagues par exemple. Ceci dit, cela peut se transformer en inconvénient dans la mesure où il faut absolument porter les gouttières le plus possible: 20H/24H au minimum.

En gros, tu les retires pour manger et pour les nettoyer, basta punto.

Pourquoi j’ai dû faire Invisalign?

Un petit retour en arrière s’impose. Invisalign n’est pas mon premier traitement orthodontique. J’ai eu des bagues pendant plus de 6 ans entre mes 11 et mes 17 ans. Ahhhhhhh la belle période de l’adolescence! Pour vous la faire courte, on m’a tout fait: Les bagues avec élastiques autour, les bagues sans élastique, les élastiques entre la mâchoire du haut et du bas… bref. J’ai fait je ne sais combien de rendez-vous chez l’ortho pour finalement avoir un sourire digne d’un mannequin pour pub de dentifrice. On m’a retiré mes bagues en octobre 2014. Je m’en souviendrai toute ma vie car c’était pile poil une semaine avant que je ne sois chroniqueuse pour TPMP. Autant te dire que tout était calculé pour ne plus avoir de bagues sur le plateau.

Alors certes, j’avais des dents bien alignées.

Enfin, pendant 6 mois.

Et oui, au bout de 6 mois, ça commençait à se décaler un peu. À cette époque, je ne m’en étais pas vraiment rendu compte. Puis un an après, j’ai commencé à m’en apercevoir. En discutant avec des copines qui avaient, elles aussi, eu des bagues, je me suis aperçue que mon traitement n’avait pas été terminé. Le dentiste ne m’avait pas mis de « fil » derrière les dents, censé maintenir le tout pour le reste de ta life. Ah. Chouette alors!

Ni une ni deux, direction un nouvel orthodontiste que l’on m’avait chaudement recommandé pour essayer de rectifier le tir. Dès le premier rendez vous, je passe des radios de la mâchoire pour que l’on check comment sont placées mes dents de sagesse. Et oui, elles étaient encore là les coquines. Bon, le constat est sans appel: Les dents de sagesse du bas sont à l’horizontal et poussent tout le reste. Si je voulais envisager un traitement Invisalign je devais me faire arracher toutes les dents de sagesse.

Comme cette perspective ne m’enchantait pas, j’ai traîné. J’avoue, mea culpa. Ce qui nous amène en mars 2019, je saute le pas et je fais retirer les 4 d’un coup sous anesthésie générale. 2 mois plus tard, je retourne voir l’orthodontiste pour que l’on puisse enfin établir un devis et commencer ce fameux traitement Invisalign.

 

Invisalign: Combien ça coûte?  Est-ce remboursé?

Pour déterminer la durée/coût du traitement, et faire les gouttières sur mesure, il faut réaliser tout un tas de photos de la mâchoire, un peu comme des radios. J’ai tout fait directement au cabinet de mon orthodontiste.

Une fois que cela est fait, le dentiste passe sur chacune de mes dents une espèce d’embout rond. À l’avant, à l’arrière, sur les côtés, bref sous toutes les contours de chaque dents. Cet embout (comme un gros stylo), est relié à une tablette graphique qui dessine ma mâchoire en 3D. Ce sont les empreintes 2.0. Il y a 10 ans, on mordait dans une pâte bleue pour avoir l’empreinte de nos dents, aujourd’hui tout se fait numériquement. Cette étape d’empreinte dure une vingtaine de minutes et ce n’est absolument pas douloureux. Une fois les empreintes réalisées,  le dentiste peut alors commander les premières gouttières mais surtout…imprimer le fameux devis. Et oui, après les empreintes, on a une vision globale du traitement à long terme ainsi que du nombre de gouttières nécessaires. Je vous mets le avant/après en 3D juste ici afin que vous puissiez vous faire une idée de ce que j’ai corrigé.

J’ai retrouvé une photo « avant » sur laquelle je souris à pleine dent. C’est un peu pixelisé, car zoomé, mais ça vous donnera une bonne idée du avant/après également. La photo après à été prise à l’heure de la rédaction de cet article, soit 1 semaine après la fin du traitement.

Quand je pense que mes parents ont payé 5 ans de traitement orthodontique avec les bagues et tutti quanti, pour que 6 ans plus tard je ressemble à Jacquouille la fripouille, j’ai mal au coeur pour leur porte monnaie. Alors, certes, Invisalign est loin d’être donné, mais au moins c’est rapide et efficace.

Mon dentiste m’a donc proposé un devis précis sur le prix de l’ensemble du traitement. Pour 9 mois de traitement 5000 euros. Oui, ça picote. J’ai réglé par mensualités de 300 euros, je pense que beaucoup de dentistes acceptent ce fonctionnement.

Au niveau du remboursement, j’ai trouvé l’info suivante sur le Web, qui m’avait été confirmée par mon dentiste: « Jusqu’aux 16 ans du patient, un traitement orthodontique est remboursé par la sécurité sociale à hauteur de 70% du tarif de convention, soit 193,50€ par semestre (limité à 6 semestres). … A l’âge adulte, la sécurité sociale ne couvre aucun frais lié aux traitements orthodontiques. »

Edit: Après la publication de l’article, l’une d’entre  vous m’a envoyé l’information suivante:

« Les mutuelles prennent en charge un partie du traitement pour adulte ! Elles se sont adaptées depuis peu aux adultes n’ayant pas eu cette chance d’avoir accès au traitement dans leur jeunesse ! Par exemple je pense me lancer dans un traitement léger (qui j’espère ne va pas me coûter un rein parce que c’est quand même vachement pratique d’avoir les deux hein qu’on se le dise) et la mutuelle de mon entreprise prend en charge à 450% du tarif de la sécu ce qui fait environ 750€ par semestre, ce qui est loin d’être négligeable » 

Le mieux à faire est, à mon sens, de demander directement à votre mutuelle. On peut avoir de bonne surprise !

2 semaines après ce rendez vous « empreintes », j’ai reçu les premières gouttières au cabinet.

Le traitement est-il douloureux ?  Est ce visible?

Après avoir enduré les bagues pendant de longues années, je crois que l’on peut à peu près tout supporter bucalement parlant. Le seul moment auquel j’ai trouvé le traitement douloureux, ce sont les premiers jours. Allez, disons 3/4 jours. Si vous avez porté des bagues c’est EXACTEMENT le même ressenti que lorsqu’on vous les resserre. Pour ceux qui ne sont pas passés par là, c’est comme si on appuyait fort sur les dents au point que ça en devient douloureux de les serrer entre elles. Sauf qu’à la différence des bagues, on doit les retirer pour manger! Et ça, ça élimine une grande partie de la gêne.

Alors oui, tu dors mal la première nuit. Mais il faut vraiment se forcer à ne pas retirer les gouttières! Plus tu les gardes, plus vite les dents s’adapteront aux gouttières et donc…. plus vite tu ne sentiras plus la douleur. En 3 jours, c’est plié.

Je craignais que la douleur se répète à chaque changement de gouttières. Bonne nouvelle, si tu les portes assidûment, ce n’est pas le cas! On change de gouttières toutes les deux semaines et les dents ont bien le temps de bouger doucement pour s’adapter à la gouttière suivante. Ainsi, en changeant de gouttière, ça serre un peu les premières heures mais rien de désagréable.

En revanche, si tu ne portes pas bien tes gouttières, les dents n’auront pas assez bougé pour supporter sans douleur le changement.

Au delà de la douleur, il y a un autre aspect à prendre en compte: L’esthétisme. Et oui, l’argument premier qui pousse à opter pour ce type de vraiment orthodondique est l’aspect invisible et quasi imperceptible. Est ce vraiment le cas?

Je pense que oui! Les seules personnes qui m’ont demandé si je faisais Invisalign sont celles qui l’avaient également fait.

Peut-être qu’on développe une sorte de radar à Invisalign une fois qu’on y passe?

Plus sérieusement, je  pense que l’on remarque peut être un peu plus les petits zozzotements qui peuvent accompagner le port des gouttières.

Oui, les premiers jours, ce n’est pas la fête de l’articulation. On évitera donc de porter Invisalign pour aller faire un concours d’éloquence. Mais c’est comme tout, une fois l’habitude ancrée, on n’y pense plus. J’irai même jusqu’à dire qu’on se sent « nue » sans les gouttières. C’est peu curieux, mais quand je les retirais, j’avais la sensation que mes dents ne tenaient pas. Comme s’il manquait quelque chose.

Pour l’aspect visuel, si vous portez les gouttières assidûment, c’est quasi imperceptible. En revanche, si tu ne les portes qu’un mercredi sur 2 et le jeudi entre 16h30 et 18h, là… ça risque de se voir. Comme je l’expliquais un peu au dessus, ce sont les dents qui s’adaptent aux gouttières et non l’inverse. Ainsi, bien que l’écart entre chaque nouvelle gouttière, pour faire bouger les dents, soit minime, si les gouttières ont mal été portées, alors les suivantes ne seront pas adaptées à la mâchoire actuelle. Et donc CQFD, tu te retrouveras avant des gouttières qui s’emboîtent mal sur les dents et une douleur accrue de ce fait.

C’est en s’emboîtant mal que les gouttières deviennent visibles, ça semble logique!

Le déroulé du traitement, vivre avec ses gouttières

À partir du moment ou j’ai reçu mes premières gouttières, je les changeais pour les suivantes toutes les deux semaines. Le traitement se déroulait bien, le processus a été un peu accéléré sur la fin où l’on est passé à une gouttière / semaine. Comme je l’ai écrit un peu plus haut, les seuls moments de douleur ce sont déroulés les premiers jours. En effet, les changements de gouttières suivants ne sont pas douloureux. Ça serre, mais ça ne fait pas mal. À la fin du traitement, on te met une petite contention sur la face interne des dents pour que tout reste en place ad vitam aeternam.

L’idée est donc de porter ces gouttières le plus possible. Plus tu les portes, plus le traitement sera rapide et efficace… et compte tenu du prix, t’as plutôt envie que ça fonctionne. En gros, il ne faut les retirer que pendant les repas. Je pense qu’en cumulé, je devais les porter 20h / 22h sur 24H, indépendamment des rendez-vous à l’heure des repas que je pouvais avoir.

Alors oui, c’est pas hyper pratique quand tu  es à l’extérieur. Mais encore une fois, quand l’habitude est prise on y pense plus. J’avais toujours dans mon sac ma petite boite en plastique pour ranger mes gouttières et une brosse à dents / dentifrice de voyage. Après dèj, hop un petit tour aux toilettes et c’est réglé.

Une de mes copine a pointé un argument positif non négligeable: ON EST MOINS TENTÉ DE GRIGNOTER. Ah, ça c’est sûr!

Les première semaines on zozote pas mal, et surtout… on focalise dessus. J’avais la sensation d’avoir un cheveu sur la langue en m’écoutant parler. Finalement, je pense que c’était un ressenti plutôt perso parce que personne ne m’a fait une seule remarque la dessus. Pourtant, on va être honnête, en bossant sur les réseaux sociaux, je pensais que tout le monde allait me demander d’articuler. Et bien non. Donc finalement, certes, je ressentais une petite gêne au début mais ça n’était pas si audible que cela.

Il y a un truc plutôt cool que j’ai remarqué avec les gouttières: mes dents ont blanchi! J’ai toujours fait hyper attention à me laver les dents minimum deux à trois fois par jour, mais j’avais tendance à avoir un émail un peu jaune. Ça avait même fini par me complexer un peu. J’ai eu beau dépenser des fortunes dans des blanchiments chez le dentiste, rien n’a jamais fonctionné sur le long terme. Il aura fallu que je porte les gouttières pour voir une différence dès la première semaine. Visiblement, c’est lié à une histoire d’acidité de la salive, plus ou moins forte selon les gens, qui attaque l’émail. Et donc, les gouttières protégeant mes dents 20h/24h, la salive rentre beaucoup moins en contact avec celles ci, CQFD.

La fin du traitement

Comme j’ai été très assidue sur le port des gouttières, j’ai pu terminer le traitement quelques semaines plus tôt que prévu. Une fois que les dents sont positionnées de façon optimale, le dentiste vient coller un fil de contention à l’arrière des dents, en haut et en bas. C’est un tout petit fil qui maintient les dents parfaitement alignées. La pose du fil n’est absolument pas douloureuse. En 10 min c’est plié! Le dentiste m’avait averti qu’il avait légèrement tendu le fil et que je pourrai donc le ressentir quelques jours. Et bien, je n’ai rien senti du tout. 1 mois après la pose du fil, j’ai eu un rendez-vous pour vérifier que rien n’avait bougé. Le prochaine rendez-vous est fixé dans 3 mois puis une fois par an par la suite. Ces rendez vous sont simplement programmés pour contrôler l’issue du traitement et sont donc très rapides.

« Mieux vaut prévenir que guérir »

Vos questions

Histoire d’être certaine d’avoir fait le tour, je vous ai demandé sur insta de me poser vos questions portant sur le traitement Invisalign. J’en ai sélectionné quelques unes auxquelles je n’ai pas répondu dans l’article.

Quels sont les traitements orthodontiques pour adultes disponibles? 

Le mois cher reste les bagues. Plus c’est discret, plus c’est cher. Il existe donc les bagues « classiques », celles en céramiques (qui imitent la couleur des dents), les bagues linguales (placés à l’intérieur des dents), et les gouttières transparentes comme celles que j’ai fait poser. Pour les gouttières invisibles, il doit certainement y avoir d’autres marques sur le marché mais je ne les connais pas. J’ai préféré directement me tourner vers le leader et vers ce que me conseillait mon dentiste.

N’as tu pas peur que ça bouge dans quelques mois? 

Non, à moins que je me déchausse une dent ou que je me mange une table basse, il n y a pas de raison. Le fil de contention placé derrière permet justement de maintenir tout cela en place. De plus, en ayant fait arracher les dents de sagesse, je n’ai plus le risque qu’elles viennent pousser mes dents et tout redécaler.

Et comment on fait pour les câlins / bisous? 

AHHHHHHH, j’ai reçu cette question des dizaines de fois. Et bien, c’est RELOU. On ne va pas mentir, ça casse un peu le romantisme que de devoir anticiper ça tout le temps. Bon, ok, les jours de date .. j’avoue que j’ai peut être un peu moins porté les gouttières. N’envisagez pas d’embrasser quelqu’un avec ça dans la bouche hein. Enfin, vous faites comme vous voulez mais je vous le déconseille fortement.

 

J’espère que cet article vous aura aidé et aura été assez complet! Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire pour que je puisse y répondre ou l’ajouter à l’article 🙂

Vous pourriez aimer

7 comments

Répondre

J’ai longuement eu des bagues aussi durant le collège et avec le temps seules les dents du haut ont réellement bougé (n’ayant pas de fil de contention) et c’est d’ailleurs cet écart qui me dérange le plus, est-il possible de n’avoir donc qu’une seule gouttière ? Est-ce le même prix ?

Répondre

Hello Annaelle,
Je n’en sais absolument rien car je n’ai pas eu recours à ce type de traitement 🙂 Le plus simple est de te rapprocher directement de ton dentiste pour avoir un devis personnalisé.
Bonne journée

Répondre

Bonjour Alix ! Merci pour cet article très complet sur ton expérience avec Invisalign, dont on entend beaucoup parler depuis quelques années. Comme toujours, le meilleur a un coût, et en matière de santé, c’est primordial. Et c’est incompréhensible que les remboursements ne soient pas plus conséquents… Pourtant, la santé dentaire est tellement importante… Tu as un très beau sourire, et c’est ton expression avant tout qui le dit. Bon après-midi ! Biz *

Répondre

Merci mille fois Elisabeth 🙂

Répondre

cet article est le meilleur

si vous avez besoin des meilleurs sujets pour le maquillage et la beauté, cliquez ici: https://trand-beauty.com/

Répondre

Bonjour, j’ai eu un traitement invisalign qui devait durer 9 mois, au total, il a duré 3 ans et lorsque le praticien m’a annoncé 2 ans de plus, j’ai renoncé ! In fine, je regrette vraiment le coût et l’efficacité car oui les dents s’alignent avec l’appareil mais en 48 heures sans l’appareil, mon sourire est revenu comme avant ! Énorme déception et en plus, avec l’appareil mon visage fin est devenu plus large. Le praticien n’a pas reconnu sa faute, il aurait dû extraire plus de dents pour faire place aux autres.

Répondre

Coucou !
Je suis un peu étonnée du prix ! 5000€ c’est ce que je vais payer pour mes deux ans de traitement ! (y a du boulot !) Par contre, les taquets se voient pour ma part ! snif snif ! mais bon c’est mieux que les bagues en fer !

Répondre à Annaëlle Preux Annuler la réponse.