Je suis en décalage

Je me suis toujours sentie en décalage avec les gens de mon âge. Pas les mêmes préoccupations au même moment, pas les mêmes envies ou aspirations. Bon, soyons clairs, c’est la société qui veut cela. On nous impose des groupes dans lesquels se ranger, par âge, sexe classes sociales. D’un point de vue général, j’ai toujours eu du mal à évaluer dans quel camp me situer. Néanmoins j’ai toujours été entourée de plein d’amis d’horizons différents, et là est l’ambivalence de mon propos.

Une meuf décalée

alix grousset décalage

Promis, aujourd’hui je fais court! 

Je crois que je n’ai jamais vraiment fait mon âge. Depuis que je suis petite, on me pense plus âgée. Bon, avant je trouvais ça cool, maintenant je commence à me dire que je dois être particulièrement ridée! En creusant un peu, j’ai compris que ce n’était pas une question de physique mais plutôt d’état d’esprit. 

Mes amis ont toujours été plus âgés que moi. À l’école, j’avais plein de copines de mon âge, mais c’était des « copines », pas des amis. La nuance est importante. J’aimais bien être entourée de grands, je pense que je voyais ça comme une forme de valorisation. Et puis c’était challengeant d’être capable de me comporter comme quelqu’un de plus âgé, ça enrichit.

Au delà de mes copines, ça se traduit aussi avec les garçons: Je m’entends mieux avec des garçons un peu plus âgés. J’ai besoin d’avoir une sorte de stabilité, ça me rassure un peu. 

Le business à 19 ans

alix grousset décalage

J’ai ouvert mon entreprise à 19 ans, ça a marqué une vraie rupture. En choisissant de mêler différentes activités professionnelles (pour tout savoir sur ma vie pro, tu peux lire cet article), j’ai fait le choix de mener une vie à 1000 à l’heure. Sans pour autant devenir une vieille relou, je suis complètement passée au travers de la période boite – vodka -boite – mojito 5 jours par semaine.

Jamais je me suis retrouvée en sortant de boite un dimanche matin avec un t-shirt qui fait office de robe, les chaussures dans la main et 4 grammes dans le sang (bien que je voue un total respect à ces nanas qui tiennent encore debout). Je préfère allez boire un verre tranquille entre copines sans forcément tenter de battre le record de shots de vodka avalés en 1 minute. 

Gentleman first

J’ai l’impression qu’aujourd’hui toutes les nanas veulent un »badboy », un mec qui les fasse un peu souffrir, qui leur tienne tête, qui les fasse galérer… Très peu pour moi. J’ai déjà pas vraiment confiance en moi alors si en plus je dois ramer, merci bien! J’entends souvent mes potes dirent « Il est trop gentil pour moi ». Comment la gentillesse peut elle être un frein à une relation? Au contraire, je la perçois comme un stabilisateur.

Je crois qu’à force de voir ma soeur regarder High School musical j’ai développé le syndrome de « l’eau de rose ». J’aime que l’on soit gentil avec moi, j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me tire vers le haut. J’ai besoin d’échanger, de partager… surtout pas d’être dans le délire « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis ». En plus je suis nulle a ce petit jeu et je suis incapable de résister plus de 2 jours.

Get it?

Régression

alix grousset décalage

J’ai toujours voulu grandir trop vite. En squeezant certaines étapes de ma vie. Parfois ça me revient en pleine face, un peu comme un freezbee.

Je dors encore avec un doudou.

J’aime les chaussettes avec des petits personnages dessus.

Je ne vais jamais chez le médecin toute seule.

Je téléphone 2 fois par jour à ma maman.

Le bisous du soir de mon papa me manque depuis que je vis seule.

Je suce mon pouce pour mon rassurer.

Je rêve d’un mariage de fou comme dans les films américains

… Et surtout, j’aime les coquillettes jambon.

Finalement, 

J’ai eu une vie d’adulte assez tôt, bien avant de prendre mon indépendance. Mais, je ne crois pas que ce soit un défaut. On nous impose une forme de schéma avec cette fameuse phrase « il y a un temps pour tout ». Je ne suis pas vraiment d’accord. Chacun va à son rythme, dans quelque domaine que ce soit. Cultivez votre différence pour la valoriser, la transformer en force.

Mercredi 6 décembre 2017: 15h47, je remplis ma déclaration de cotisation foncière des entreprises 2018, en suçant mon pouce. Un bel exemple de décalage. 

18 Commentaires

  1. Martika Lambrusi
    7 décembre 2017 / 14 h 37 min

    Coucou Alix,
    Encore une fois j’ai adoré ton article! Tu as l’air d’être quelqu’un de vraiment exceptionnel !!
    Bisous

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 52 min

      Coucou Martika, merci beaucoup! Tu es un amour♡

  2. 7 décembre 2017 / 15 h 53 min

    Hello 🙂 Je dors moi aussi encore avec un doudou ( bon okay avec aussi 1 nounours en plus mais bon… :D), les coquillettes jambon pardon mais c’est la vie quoi. Tu as un parcours atypique qui mine de rien m’inspire beaucoup, pour te suivre notamment sur insta, tu es hyper joyeuse tout le temps, tu fais pleins de trucs, tu te bats pour faire ce que tu aimes et tu nous fous (en tout cas à moi) un sacré coup de pied au cul. Alors, reste en décalage, ne change surtout pas. Bisous 🙂

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 51 min

      Wahouuu merci mille fois! Tu n’imagines pas à quel point ce genre de commentaire me fait plaisir♡
      C’est ultra motivant! Merci merci merci♡

  3. 7 décembre 2017 / 17 h 29 min

    Salut Alix ! C’est vraiment un super article que tu as là et je me reconnais à 100% dans ce que tu dis et ça fait un bien fou.. Je me demandais souvent si cela venait de moi mais je vois que non haha. Encore bravo !

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 50 min

      Hello Maeva ! Ça fait toujours plaisir de savoir que l’on st pas seul haha 🙂
      Bisous ♡

  4. 7 décembre 2017 / 17 h 55 min

    Hello Alix, je me retrouve dans ton article. Indépendante très tot, mais vivant dans un monde à » l’eau de rose ». Il me manque plus que de monter mon entreprise pour avoir accompli presque tout mes rêves.
    On veut qu’un adulte rentre dans une norme. Mais entre nous qui ne mange pas dans son bol d’enfant, qui ne dort pas avec un doudou, qui ne veut pas se séparer d’un objet kitch, qui regarde pas une vieille série ou film démodé?? On à tous besoin de se rattacher a quelque chose.

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 49 min

      Haha tu as bien raison ! Je t’embrasse et bonne chance pour tes projets ♡

  5. 7 décembre 2017 / 22 h 31 min

    Je l’aime bien cet article. Il est en harmonie avec ma vision de la vie et nous nous decalons à deux. Je dors encore avec un doudou. Mon mari est un homme gentil. J’ai toujours aimé fréquenter les gens plus âgés et j’ai jamais aimé les boîtes de nuit.
    Quand est ce qu’on se rencontre et qu’on se fait une bouffe 😉

    Team petit poulet fatigué.

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 48 min

      On se ressemble! Pleins de bisous ma belle ♡

  6. 8 décembre 2017 / 15 h 16 min

    Superbe article! Ah si j’avais eu cette confiance en moi que cet article dégage au même âge…

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 47 min

      Je te remercie beaucoup ♡

  7. 8 décembre 2017 / 16 h 10 min

    Je suis fan de ce billet, ravie de te découvrir grâce à lui…
    On conjugue notre vie avec ce qui nous entoure et comme bon nous semble au gré de nos désirs… Bises

    • Alix
      8 décembre 2017 / 16 h 47 min

      Hello! Merci mille fois pour ce gentil commentaire 🙂
      À très vite dans ce cas♡

  8. 9 décembre 2017 / 14 h 58 min

    Super article dans lequel je me retrouve beaucoup 🙂 Une sorte de syndrome de Peter Pan qui ressort à divers moments de la journée 🙂

  9. 10 décembre 2017 / 13 h 11 min

    Je me retrouve beaucoup dans ton article, j’ai toujours été considérée comme « en avance pour mon âge » et j’ai eu du mal à m’intégrer avec les gens de mon âge pendant toute ma scolarité. J’ai eu une période « pub jusqu’au matin » très courte, aujourd’hui la plupart de mes amies sont enceintes et mariées et j’ai des habitudes de trentenaires lol
    Mais je suis aussi une éternelle femme enfant… Enfin, ça n’est pas si grave si aucune case ne nous correspond, on a qu’à en inventer une pour nous ! 😉
    Bises !

  10. 10 décembre 2017 / 13 h 22 min

    Salut Alix !
    Je découvre ton blog avec cet article.
    Je me reconnais énormément dans ce que tu dis : dans ta façon d’être, j’ai 19 ans et mes amis me disent souvent pour rigoler que j’ai 30 dans ma tête !
    Je file découvrir tes autres articles 🙂

  11. 11 décembre 2017 / 11 h 16 min

    Hello Alix,
    Très sympa ton article… Je comprends tout à fait de quoi tu parles. Plus jeune, on me donnait beaucoup plus que mon âge… Mais aujourd’hui la donne a changé (non j’ai pas perdu en maturité – enfin je ne crois pas – quoique…).
    En tout cas, j’adhère complètement à ta façon de voir les choses et ton univers…

Laisser un commentaire