Le 22 juillet 2018, 24h après le piratage de compte instagram, j’écrivais cet article: Instagram, je t’aime (si vous ne l’avez pas lu, je vous le conseille en amont, histoire de bien comprendre la suite).

La veille, je venais de perdre plus de 4 années de travail sur Instagram, une communauté de plus de 30 000 adorables personnes et surtout des centaines de photos. Un an plus tard (et quelques jours de retard parce que bon… dans le Lubéron le réseau n’était pas fou tout ça tout ça!) me revoilà avec un article bilan de cette année à la reconquête d’Insta.

alix piratage

À l’heure ou j’écris cet article, j’ai retrouvé une très belle communauté de plus de 22 000 personnes. Car oui, ce que j’ai oublié de préciser quelques lignes plus au dessus, c’est qu’avec ce piratage, je suis retournée à la case départ. Ce qui m’embêtait le plus, c’était d’avoir perdu le lien construit avec mes petits abonnés.

J’ai commencé à blogger il y a bientôt 6 ans, Instagram a suivi l’année suivante, certains étaient là depuis le début.

Je conçois que pour une personne totalement extérieure « au milieu » (là je mets de gros guillemets hein), cela semble un peu disproportionné comme réaction. Cependant, il faut avoir à l’esprit, qu’au delà de la perte de beaucoup de souvenirs, Instagram fait partie de mes sources de revenus. Du jour au lendemain je n’avais plus aucun média pour communiquer, plus de moyen d’honorer mes contrats et surtout plus aucune perspective de ce côté là.

La petite Grousset qui rigole a bien déchanté quelques heures tout de même.

Beaucoup de copines créatrices de contenus m’ont rassuré sur le fait qu’Insta arrivait assez facilement à remettre des comptes à flot après piratage, à retrouver les photos effacées et tutti quanti. Malheureusement, pas dans mon cas. Pas dans mon cas, car il ne s’agissait pas d’un piratage « classique » selon eux. Cela faisait un an que je me faisais harceler, jusqu’à retrouver des lettres de menaces dans ma boite aux lettres, au point de devoir déménager. Le climax de cette période, c’était ça, la prise en otage de mon boulot. Sachez qu’aujourd’hui, je sais qui est derrière cela, et tout a été mis en place pour que cela ne se reproduise plus.

alix piratage

Pendant cette période, j’ai reçu une dose d’amour assez incommensurable. On ne mesure pas forcément l’impact positif des réseaux. On en pointe souvent le négatif alors qu’ils peuvent se révéler tellement chouettes et bienveillants. Je profite de cet article pour remercier toutes les personnes qui ont partagé mon compte les jours qui ont suivi mon piratage:

Que ce soit mes copines d’insta, des blogueuses que je ne connaissais pas, mes petits abonnés du love, chaque partage m’a permis de retrouver un peu plus rapidement ma communauté.

On est honnête entre nous… j’ai un peu chouiné quand même… une petite journée. Et puis, foutue pour foutue, autant repartir à zéro, complètement. Le contenu que je postais jusqu’à présent n’était pas hyper quali (on a dit qu’on était honnête). Je me rends compte, avec le recul, que je m’étais un peu reposée sur mes lauriers. Pour ceux qui me suivaient à cette époque, je faisais énormément de beauté, beaucoup de photos de produits et jamais de looks. Autant dire que les choses ont bien changé! J’ai profité de ce reboot pour changer complètement ma ligne édito.

Ça faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête. Je pense que c’était le moment parfait. En changeant de contenus, j’ai repris la passion du début. Non pas qu’elle avait disparu, mais je m’étais enfermée dans une petite routine. Il y a deux personnes très importantes à mon coeur qui m’ont énormément aidé pendant cette période: Ma coiffeuse d’amour, Farida et sa fille Lina. Lina (@iamtheladygrey) est en école de photos et a été tellement volontaire pour m’aider. Je ne l’oublierai pas. Et puis bon … Farida (@faze.officials), toujours là depuis des années à me chouchouter. Et je peux vous assurer qu’elle m’a vue dans bien des états!

alix piratage

J’ai eu la chance de retrouver rapidement une belle communauté. Jusqu’à atteindre 20 000 abonnés au mois de décembre. Depuis, le curseur ne monte plus mais ce n’est pas très important. À partir du moment où la base solide est là, c’est ce qui m’importe davantage. 6 mois après mon piratage, j’ai recommencé à pouvoir retravailler via des collaborations rémunérées. Heureusement, Instagram n’est pas ma source de revenus principal sinon… j’aurais mangé beaucoup de pâtes! Quand les premières collab sont arrivées j’étais vraiment heureuse de pouvoir recommencer à travailler.

Cette petite mésaventure m’a aussi terriblement boostée! J’avais envie de créer, encore plus. Alors j’ai développé à fond ma chaîne youtube. Je me suis entourée d’ Alexandre, mon graphiste, qui réalise toutes les miniatures de ma chaîne et tous les contenus de motions design. Il est excessivement talentueux et je suis très heureuse de notre collaboration.

Il est évident que je ne pouvais pas mener à bien tous mes projets seule et c’est ainsi que, comme une évidence, je me suis mise à travailler avec Anne.

Anne c’est qui?

Mon bras droit, mon bras gauche, ma tête et surtout…. mon binôme. On travaille ensemble sur le projet qui me tient le plus à coeur depuis plusieurs années. C’est long. Très long. J’ai eu beaucoup de désillusions, de coups de stress, de questionnements et Anne ne m’a jamais lâchée. Sans Anne, je serais encore à des kilomètres de l’aboutissement de ce projet.

alix piratage

En somme, ce Jack Sparrow d’internet m’aura finalement permis de revenir avec encore plus d’envie et de passion.

Chaque jour vous êtes des dizaines à papoter avec moi, à me faire confiance et à valoriser mon contenu. Je n’aurais jamais pensé conserver un tel engagement un an après. Merci du plus profond de mon coeur.

Bon, c’est peut être le moment de lâcher mon compte insta non? On se follow : @alix.grousset!

Coeur, coeur love

alix piratage

Vous pourriez aimer

7 comments

Répondre

Coucou, Alix ! Je suis heureuse pour toi que cette mésaventure finalement se termine bien, et que tu puisses continuer ton activité et mieux encore. Bonne réalisation de ton projet ! Biz *

Répondre

Coucou Elisabeth ! Merci mille fois 🙂 Des bisous!

Répondre

Un mal pour un bien. Pour toi qui a su te renouveler et pour moi car c’est ainsi que je t’ai découvert… Je ne suis pas une grande bavarde mais je ne rate pas une seule de tes stories. Tu es une petite pépite au quotidien, toujours le sourire, le petit mot pour rire, relativiser. Un plaisir de te suivre… Je t’en souhaite dans tes futurs projets. Cœur sur toi !

Répondre

Hello ma belle Ingrid,
Que ton commentaire me fait plaisir ! Merci mille fois pour ces si gentil mots, ça me touche profondément <3
Je te fais des milliers de bisous

Répondre

Ma blogueuse préférée… T’as vraiment des super-pouvoirs. Celui de relativiser, de ne pas baisser les bras, et puis celui de savoir harmoniser tes photos pour créer un compte absolument divin, aux couleurs cocooning et joyeuses, c’est plein de grâce, ça rend accro. Je te souhaite de nombreuses merveilleuses aventures sur Instagram et dans la vraie vie, tu le mérites à fond

Répondre

<3

Répondre

Wow j’étais pas au courant du tout ma belle

Tu a tout a fait raison, continue à t’amuser en faisant ce que tu fais ❤️

Laisser un commentaire