Ahhhhh l’épineuse question des partenariats! C’est quelque chose qui revient beaucoup dans mes messages privés sur Instagram. Lors de l’article dans lequel je vous expliquais mon organisation de blogueuse, je vous avais promis un article consacré aux partenariats. Et bien, c’est chose faite! 

Les partenariats sur la bloggosphère

Les blogs se professionalisent de plus en plus, les marques misent leur communication sur ceux que l’on appelle « les influenceurs »… Bon, vous ne m’en voudrez pas mais je ne me considère pas comme « influenceur »…. À part mon chat dans le choix de ses croquettes, je ne vois pas qui « j’influence ».

Toujours est-il que les collaborations sont aujourd’hui monnaie courante. Cependant, souvent décriées, elles ne sont pas pour autant à blâmer. Si elles sont faites dans le respect du lecteur, je ne vois pas en quoi elles seraient négatives. En effet, elles permettent de créer du contenu et parfois de débloquer un budget nécessaire à l’amélioration de celui ci. 

Dans cet article, j’ai illustré chaque partie avec un exemple tiré de mon blog. Cela vous permettra de bien comprendre ma façon de travailler.

Mon expérience

Un petit retour vers le passé s’impose. Il y a 3 ans lorsque j’ai commencé ce blog, j’étais à 10000000 km de penser qu’un jour, une marque pourrait me contacter pour bosser avec moi. Je pensais qu’il fallait avoir près d’1 million d’abonnées Instagram ou Youtube pour ça. Donc j’ai commencé à faire ma petite vie sur la bloggo et sur insta. Pendant 1 an et demi: RIEN. Mais je m’en fichais, je ne faisais absolument pas cela pour gratter des cadeaux ou grappiller 2/3 euros par ci par là. 

Les marques ont commencé à s’intéresser un peu à moi, bien après le lancement de mon blog… Lorsque j’ai passé 5000 abonnés sur instagram. Je pense que c’est le palier. Un palier à la con soit dit en passant (oui, j’ai dit un gros mot, pardon maman je sais que tu vas lire cet article). En effet certaines blogueuses produisent un contenu tellement qualitatif avec beaucoup moins de followers. Mais bon, la pression des chiffres… que voulez vous

Quand on commence à créer une petite « communauté » les marques viennent à toi pour te proposer de bosser avec elles. En fonction de ton audience sur les réseaux sociaux, les stats de ton blog, le lien avec ta communauté, elles peuvent te proposer tout un tas de collaborations. 

Les différentes collab’

Si vous me suivez sur insta (j’en parle souvent par là), vous savez pertinemment que j’accepte les collab’ des marques que j’aime/qui m’intéressent et surtout QUI ME LAISSENT ÊTRE LIBRE DANS LA RÉDACTION. Big up Hellobody ! Parcequ’on va être honnête, quand tu reçois un mail avec inscrit « vous ne pouvez pas critiquer le produit négativement », poubelle. Direct. Non mais! Est-ce qu’on nous prendrait pas pour des pigeons? 

Donc, rentrons dans le vif du sujet. Aujourd’hui je vais simplement évoquer ma façon de travailler, car je n’ai pas la prétention de penser quelle soit la même pour toutes mes collègues blogueuses. 

Je travaille principalement sur 2 plateformes: Mon blog et mon compte instagram.

Les collaborations sur le blog

Elles peuvent être de 2 types: Rémunérées ou non. Quoi qu’il en soit je vous le mentionne toujours. Dès que je reçois un produit gratuitement cela est mis en valeur dans les tags de l’article par la mention « produit reçu ». Petit disclaimer: Le terme « produit reçu » ne signifie pas que j’ai été rémunéré pour en parler. Seuls les articles contenant la mention « ARTICLE SPONSORISÉ » le sont.

Les articles sponsorisés 

Ce sont des billets pour lesquels une marque me paye. En gros, on me contacte par mail en me proposant de tester un produit ou un service et de me rémunérer pour cela. La plupart du temps les marques demandent un minimum de mots dans le corps de l’article (250 par exemple) et un nombre de photos défini. En fonction de nos attentes respectives, la marque me propose un devis. Il n y a pas vraiment de « devis type ». Chaque marque te propose une somme différente selon son prestige, ce qu’elle attend de toi, le temps consacré à travailler pour elle, etc. 

(cette photo illustre parfaitement l’expression: « Le temps consacré à travailler »)

Vous l’aurez compris, j’accepte ce type de collab’ selon 2 critères: 

  • Je dois être en mesure de donner mon avis OBJECTIF (les marques qui te forcent à dire du bien alors que tu en penses l’inverse: NO WAY! ). 
  • J’exige pouvoir mentionner qu’il s’agit d’un article sponsorisé (héhé, combien de demandes j’ai déjà reçue avec la petite phrase magique: « ne dites pas qu’il s’agit d’un article sponsorisé »). 

Ah oui, car c’est un petit détail que les marques préfèrent éviter de voir mentionner. Dommage, je n’aime pas trop cacher cela. Donc si l’on me suggère de ne pas mentionner que je suis rémunérée… je zappe direct! 

Je vous mets juste ici, le lien d’un article sponsorisé par la marque ESPRIT. Pour cet article j’ai par exemple été rémunérée 60 euros.  Je ne vois pas pourquoi vous le cacher car faire un article sur les partenariats sans donner de chiffres….me semble un peu inutile. 

Les articles en collaboration

Ici, j’utilise le terme de « collaboration » pour mentionner les articles pour lesquels je ne suis pas rémunérée à proprement parlé. En effet, alors que pour les posts sponsorisés je perçois une somme d’argent, ici, il s’agit davantage de produits ou de services offerts. La procédure est la même, des marques me contactent pour que j’essaye leur(s) produits/services afin d’en parler sur mon blog. Comme pour les articles sponsorisés, on m’envoie le produit, je le teste et je vous donne mon avis. Encore une fois, dès les premiers échanges de mails, j’indique aux marques que jamais je ne ferai la promotion d’un produit qui ne m’a pas convaincu ou d’un concept que je n’utilise pas personnellement. 

Il y a une collab’ j’ai particulièrement aimée…. Planet Sushi, of course. Si vous souhaitez lire l’article, il est ici.

Dans le cadre de cette collaboration je n’ai pas touché d’argent. En revanche, on m’a offert les plats présents sur la photo afin que je puisse goûter et vous en parler.

Planet Sushi yakitoris tempura

Si j’ai choisi d’illustrer la partie sur la collaboration avec l’article pour Planet Sushi ce n’est absolument pas un hasard. En effet, ce n’est pas parce que l’on travaille avec une grosse marque que l’on est forcément rémunéré. C’est d’ailleurs bien souvent l’inverse. Mais peu importe! J’aime prendre des photos, rédiger mes articles, lire vos petits commentaires. Si on veut me payer pour ça, je ne vais pas cracher dessus (tant que cela ne porte pas atteinte aux limites d’honnêteté que j’impose), mais sinon, je m’en contre fiche. 

L’affiliation

Peut être un peu moins connu que les 2 pratiques précédentes, il s’agit pourtant d’une pratique très populaire sur les blogs, le mien inclut. Pour faire simple, on se sert de ce que l’on appelle des « liens trackés ». C’est typiquement ce que l’on utilise dans les catégories « shopping », « shop my closet » et autres. Lorsque le blogueur enrichit cette rubrique, il insère dans l’image un lien personnalisé. Si le produit est acheté via le lien, alors l’influencer perçoit une commission sur le prix de vente.

Comme à l’école je vais vous donner un petit exemple: Si vous cliquez sur la catégorie « Shopping » de mon blog, vous aller atterrir sur une sorte de dressing numérique. Dès que j’achète quelque chose, je complète immédiatement cette catégorie. Imaginons que vous ayez un coup de coeur pour un bonnet River Island présent dans ma sélection shopping. Si vous vous rendez sur le site en question, en cliquant sur la photo et que vous achetez l’article, alors je percevrai une commission.

D’ailleurs, sachez que l’affiliation peut se faire dans n’importe quel article sans être nécessairement inclue dans une catégorie dédiée à cela

Par exemple, en cliquant sur la photo ci dessous, vous atterrirez directement sur le site de sephora via un lien affilié. Ainsi, si vous décidez d’acheter le produit après avoir cliqué sur cette photo, je pourrais toucher une commission d’ 1,33 euros. Petit point comptabilité: Les commissions ne sont absolument pas fixes et varient selon la marque, le produits, le e-shop, etc. 

 

De même certains codes promo permettent également de toucher une commission. Personnellement, il ne me semble pas avoir encore eu recours à cela sur mon blog. Les marques me mettent parfois des codes promos à disposition mais je ne touche rien en retour. Néanmoins, de nombreux codes comportent des liens trackés et lorsque vous l’utilisez une partie du prix de vente du produit est reversée à celui qui le partage. Pour vous donner un exemple, c’est typiquement ce que l’on retrouve sur les insta des nanas de télé réalité qui font de la pub pour Anaca 3 (entre autres, évidement!).

La relation avec les marques

Plus mon blog grandit, et plus j’ai d’opportunités de collaboration. La plupart du temps les marques délèguent leur communication à des agences spécialisées dans les Relations Presse (RP). Certaines gardent néanmoins leur comm’ en interne mais de plus en plus de marques font appel aux agences. Ces dernières gèrent un portefeuille de marques, plus ou moins épais selon la renommée de l’agence.

À partir de là, elles contactent un certain nombre d’influenceur et les classe dans un listing en fonction du contenu proposé. Par exemple, si une agence travaille essentiellement avec des marques de cuisine, elle contactera des blogueurs/Youtubeurs/Instagramer /journalistes culinaires afin de communiquer sur les différentes marques. C’est d’ailleurs pour cette raison que lorsque l’on reçoit des produits, il arrive qu’un carton contienne des produits de marques différentes. Les agences envoient souvent toutes les nouveautés d’un seul coup. Mais c’est également pour cette raison que vous pourrez voir des photos de soirées sur les réseaux sociaux, dans lesquelles plusieurs marques sont présentées à la presse. 

Cependant, de nombreuses marques ne confient pas leur communication et contactent directement les infuenceurs via leur service communication. Dans le cadre de l’article sur IOMA par exemple (à retrouver ici), j’ai été contactée directement par le service communication de la marque pour venir tester le processus. J’en profite d’ailleurs pour préciser, que l’on m’a gentiment invitée sans rien attendre en retour. J’ai pris la décision de rédiger un article mais cela n’était absolument pas une obligation. 

Bilan

Je vous ai présenté ici, les manières de collaborer les plus fréquentes sur la bloggo. En tout cas, celles que j’utilise. Néanmoins, il en existe de nombreuses autres. On me contacte régulièrement pour que je publie des articles qui ne sont pas de moi… Oui, vraiment! Il s’agit d’articles pub rédigés par les marques, qu’il ne me resterait plus qu’à signer. HAHAHAHAHA , la bonne blague! Non mais, ça c’est le pompom sur la Garonne! 

Avant de clôturer cet article j’aimerais toute fois rappeler quelque chose qui me tient à coeur. Lorsque j’ai commencé mon blog, jamais je n’aurais pensé pouvoir collaborer avec de si jolies marques. Si aujourd’hui j’ai cette chance, c’est en partie grâce à vous, et je vous en suis profondément reconnaissante. Néanmoins, les collab’ ne sont vraiment pas une fin en soi et si vous décidez de vous lancer pour cette raison… vous serez vite déçu! Soyez passionné(s) avant tout! Si un jour, plus personne ne souhaitait collaborer avec moi je continuerais toujours mon blog avec autant de passion. De toutes façons, ma salle de bain ressemble à un magasin sephora alors j’ai de quoi faire! 

J’espère que cet article aura pu répondre à certaines de vos questions! Surtout n’hésitez pas m’en laisser en commentaire et je vous répondrai avec grand plaisir.

Le prochain article de cet catégorie blogging sera consacré à ………………….. *roulement de tambours*…………………..INSTAGRAM! 

Vous pourriez aimer

35 comments

Répondre

Super article, c’est vraiment génial de partager de façon honnête tout ce qui tourne autour des partenariats, c’est tellement un sujet tabou sur la bloggosphère !
Des bisous 🙂

Répondre

Et oui :p Merci à toi ma jolie <3

Répondre

Ton article est top. Il est frais, vivant, sincère et bienveillant. Bravo.

Répondre

Merci, c’est adorable <3

Répondre

Encore un super article. J’en apprend toujours plus avec toi

Répondre

Ah génial alors 🙂 Gros bisous!

Répondre

Bravo Alix pour cet article clair et honnête, je trouve ton blog très rafraichissant et j’aime beaucoup te suivre 🙂

Répondre

Je te remercie pour ton commentaire qui me va droit au coeur 🙂

Répondre

Hello Alix ! Super cet article, je comprends mieux certains fonctionnements maintenant

Répondre

Yeah! Super ma belle 🙂

Répondre

Hello ! Je fais partis des bébés blogueuses qui s’est lancée sur un coup de tête en janvier 2017. J’aime écrire. C’est un loisir. Je suis juriste de formation. Du coup, aucune formation en web marketing. J’ai dû apprendre sur le tas. Alors merci Alix pour cet article, j’aime ton honnêteté et ton sens du partage. Belle continuation à toi !

Répondre

Hey!
On a tous débuté de la même façon 🙂 Je te souhaite beaucoup de réussite et surtout de continuer avec passion <3

Répondre

J’aime beaucoup comment tu abordes le sujet. Je n’ai jamais trouvé que les partenariats étaient quelque chose de mal. Je pense que chaque blogueur a le droit d’en faire ou non. Les lecteurs feront ensuite leur propre avis sur ce qui est écrit, comment est abordé le sujet et s’ils souhaitent ou non lire ce genre de contenu.

Répondre

Hello 🙂
Nous avons la même façon de penser!
Belle journée <3

Répondre

Merci pour cet article complet et tout en transparence ! Je blog depuis 2014 mais je me suis vraiment lancée à corps perdue depuis 1 an quand j’ai changé de plateforme et je dois dire que je ne connaissais pas grand chose des partenariats, c’est donc un plaisir de voir un article explicatif qui se veut honnête ! Je te souhaite toujours plus de bonheur dans ton aventure bloguesque et de belles propositions de partenariats
Des bisous <3

Répondre

Hello ma belle!
Merci pou ton gentil message c’est toujours un bonheur de te voir dans les commentaires <3
Je t'embrasse fort!

Répondre

Coucou Alix,
Merci pour ce super article plein de franchises.
Je te fais des bisous 🙂

Répondre

Avec grand plaisir!
Gros bisous ma belle

Répondre

Super article ! J’ai adoré en savoir plus sur les partenariats car c’est une chose qui me perturbe beaucoup car je viens de lancer mon blog. J’ai souvent peur que si un jour une marque me contact cela soit mal vu au près des lectrices. J’aime ton côté transparence et c’est vraiment l’attitude que j’aimerais adopter si un jour une marque me contacte.

Bonne journée,

Bisous 🙂

Répondre

Merci ma belle ! Bonne chance pour la suite de ton blog alors <3

Répondre

Ton article est top très bien rédigé j’aime beaucoup

Répondre

Merci, c’est adorable!

Répondre

Très bon artcile ! J’adore ton blog et ton conte insta (surtout insta story)
Continue comme ça !

Répondre

Hello ma belle!
Merci mille fois <3 Gros bisous!

Répondre

Super article, tres franc et direct. Comme toi, je fais une selection draconienne de mes partenariats et n’en fais presque plus parce qu’il y a vraiment des marques qui nous prennent pour des jambons 🙂

Répondre

Merci beaucoup!

#TeamOnNousPrendPasPourDesJambons

Répondre

Bonjour Alix. Quelle bonne idée, cet article clairement présenté qui va aider les blogueuses débutantes ou celles qui pensent se lancer dans ce genre de projet, sur un thème qui reste bien opaque la plupart du temps. C’est une présentation honnête, transparente et qui propose des choix et une lecture intelligents de ces « nouveaux » modes de communication. On a besoin de réflexion par rapport à tout ça. Bravo pour ton blog. Une question: les sommes perçues, quel que soit leur montant, sont-elles à déclarer aux impôts ? Désolée, je jette peut-être un pavé numérique dans la mare…! Certains aspects « legaux » concernant les blogs sont toujours passés sous silence. Et je me pose beaucoup de questions par rapport à ça. Bisous.

Répondre

Coucou ! J ai adoré ton article, il est vraiment complet et il repond à beaucoup de question que je me suis posée. Donc MERCI !
Bisous rosielita

Répondre

J’ai adoré lire ton article, je suis entièrement reconnaissante que tu nous ai pas caché tout cela, comme le fond certaine… J’espère que celles qui crée un compte Instagram ou bien un blog dans l’unique volonté de recevoir des produits gratuitement comprendrons que ce n’est pas en recevant des produits qu’on devient populaire. Bien qu’au jour d’aujourd’hui c’est difficile de ce crée une place parmi tous ces comptes ! En tout cas il est très bien rédigé, et tu as répondu à pleins de questions que je me posé. je te remercie!
Des bisous

Répondre

Hello ma belle!
Merci mille fois, je suis super heureuse si j’ai pu t’éclairer un peu 🙂

Bon courage dans l’aventure du blogging!!

Répondre

Coucou Alix,
Pour l’instant, j’ai eu deux collaborations non rémunérées et j’ai toujours mis que le produit m’a été offert.
Si je ne mets pas de mention, c’est que j’ai acheté le produit.
En tout cas, je ne m’en fais pas pour le moment si je n’ai pas beaucoup de collab’.
Excellent article en tout cas.
Bisous

Répondre

Top 🙂 merci pour ton commentaire et ton témoignage ma belle!

Répondre

Bravo pour ton article plein de franchise et très instructif. Je suis tout à fait d’accord avec ton honnêteté d’esprit. C’est une qualité vraiment appréciable, et dans la « vraie vie », et sur la Blogosphère.

Répondre

Je suis tombée sur ton blog par hasard (article BB drops d’Erborian) que je n’utiliserai pas , trop de silicones.
J’ai regardé qui tu étais et je te dis bravo pour ton explication très approfondie et vraie de la blogosphère. J’avais idée de certaines choses (je ne suis pas née de la dernière pluie, 63 ans) mais tu as complété mon instruction….
Je me demande si ce système va pouvoir durer encore longtemps !
Comme toi ma salle de bain est un mixte entre Séphora et parapharmacie. :))))
Tu vas figurer dans mon marque-pages !!

Répondre

Hello Laurence ♡
Je te remercie pour ton super gentil message !
Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire