La poudre… Une grande histoire! Pour être honnête, j’ai mis un peu de temps avant de bien comprendre comment l’utiliser correctement. Poudre libre, compacte, minérale… bref tout un tas de qualificatifs qui n’évoquent pas grand chose. Pourtant s’ils sont là, c’est qu’il y a bien une raison. Chaque poudre a sa spécificité, le petit truc en plus pour parfaire joliment son teint. Encore faut-il maitriser 2/3 notions pour utiliser ce produit correctement.

La poudre de A à Z 

poudre

Point shopping avant de commencer: Je vous ai référencé (j’ai l’impression d’être monsieur Larousse quand j’écris ça), toutes mes poudres préférées selon leurs différentes actions. J’ai essayé de faire en sorte de coller à tous les budgets. Fin du point shopping. 

Pourquoi appliquer une poudre

Et oui les amis, c’est bien beau de vous parler de poudre mais revenons à la racine du problème: À quoi sert-elle exactement? Parce qu’on ne vas pas se mentir, quand j’ai commencé à me maquiller j’appliquais a peu près tout ce qui me passait par la main, juste pour faire la grande. Sans trop savoir avec quoi je me tartinais le visage d’ailleurs. 

Pour faire simple, la poudre a deux fonctions principales: Faire tenir le maquillage et matifier la peau (éviter l’effet boule à facettes que l’on n’apprécie pas tellement). On l’applique après le fond de teint/BB crème/ anti-cernes & co. Et juste avant l’étape bronzer/blush/contouring et tuti cuanti. L’application varie selon le type de peau. Vous pouvez l’appliquer à l’aide d’un gros pinceau sur l’ensemble du visage, ou simplement sur les zones ayant tendance à briller (comme la zone T, par exemple). 

Les différents formats de poudre

Pour commencer, petit récapitulatif sur les différents types que l’on trouve dans le commerce. Pour faire simple, on va se contenter de citer les plus classiques, à savoir: La poudre libre, compacte et minérale.

Prends ton petit carnet, on entre dans le vif du sujet. 

La poudre libre

La poudre libre est très fine et volatile. Celle dans le petit pot qui t’enfarine la tête dès que tu ouvres le couvercle. Oui, c’est peut-être son petit défaut. Comme son nom l’indique, elle est libre. Bien que généralement, son packaging contient un petit tamis pour éviter les catastrophes.

poudre lock it

La poudre compacte

À la différence de la poudre « libre », celle-ci est dite « pressée ». Gros point positif, elle est beaucoup plus pratique à transporter car fatalement, elle ne peut pas retapisser l’intérieur de ton sac. Plutôt pratique pour les petites retouches au cours de la journée. Dans les films américains à l’eau de rose, l’héroïne vas se « repoudrez le nez » avec une poudre compacte. C’est une information certes anecdotique, mais  néanmoins utile pour bien visualiser l’intérêt de ce produit. 

poudre compacte

La poudre minérale

Elle est hypoallergénique. En gros, elle ne contient ni produits chimiques ni parfums. Elle peut être compacte ou libre, à vous de choisir selon vos besoins.

poudre minérale

Choisir la bonne poudre selon son type de peau

Maintenant que l’on a passé en revue les principaux formats de poudre, on s’attaque au nerf de la guerre: Quelle poudre utiliser selon son type de peau? Et oui, car elles sont toutes plus ou moins adaptées à un besoin spécifique. 

Pour les peaux grasses: 

Il vous faut une bonne poudre matifiante qui va absorber l’excès de sébum. L’idéal est de miser sur un format libre, non comédogène de préférence. Il vous suffit de l’appliquer sur toutes les zones brillantes de votre visage, ou celles ayant tendance à regraisser rapidement. 

On shop quoi? : La NYX – SFX Setting Powder à 11, 90 euros.

Pour les peaux mixtes:

Même combat que pour les peaux grasses, on mise davantage sur une poudre libre. Seule différence, insistez d’avantage (ou seulement, selon vos zones à matifier) sur la zone T.

On shop quoi? : La Lock It Setting Powder- Kat Von D à 34,50 euros.

Pour les peaux sèches

À la limite, la poudre n’est pas indispensable… même au contraire. Quand j’ai la peau vraiment sèche, la poudre a tendance à crouter et comme je le dis souvent: La croûte c’est pas glamour! Dans ce cas je vous conseille plutôt de fixer votre fond de teint en ajoutant une base de teint à votre routine et d’opter pour un produit « effet poudré ». Cependant si vous n’en êtes pas au stade de peler dès que l’on dépose la moindre goutte de produit sur le visage, une poudre compacte fera très bien l’affaire. Évitez, dans la mesure du possible, la poudre libre, ou alors, ayez la main très légère.

On shop quoi? : La Beauty Amplifier de chez Sephora à 13,95 euros

 

Pour les peaux sensibles:

Misez tout sur la poudre minérale: elle est hypoallergénique. Par conséquent elle ne contient ni produits chimiques ni parfums. Dès que ma peau tiraille un peu, je me tourne vers ce type de produit.

On shop quoi? : La Mineral Veil de BareMinerals à 26 euros.

Rien de bien compliqué finalement!

Quelle couleur choisir?

Si vous avez un peu traîné chez Sephora, vous avez certainement remarqué qu’il existe principalement 2 types de « couleur »: Teintée, ou translucide

La poudre teintée

Elle va permettre d’unifier le teint avant d’ajouter la touche finale au makeup, à savoir le blush et/ou un petit contouring. Si vous choisissez une poudre teintée, assurez vous qu’elle soit de la même couleur que votre fond de teint, afin d’éviter de ressembler à un gros pamplemousse.

Si jamais tu ne souhaites donc pas ressembler à une orange navel, tu peux toujours lire mon article pour trouver LE fond de teint idéal

Il faut tout de même noter que, choisir une poudre teintée, rajoute une couche de matière colorée supplémentaire. Pour un effet moins couvrant et lumineux, privilégiez la poudre translucide.

On shop quoi? : La soft Light Blurring Powder Becca à 34 euros.

La poudre translucide 

Comme son nom l’indique, elle n’est pas colorée. Bien joué Sherlock. Par conséquent, si vous utilisez des blushs ou bronzer crèmes, je vous la recommande vivement. En effet, elle ne dénaturera pas la couleur des produits. Deuxième avantage, elle convient à toutes les carnations. Fatalement, qui dit translucide, dit absence de couleur. Néanmoins, je mets un petit bémol à ce sujet. Toutes les poudres translucides que j’ai testées ont tendance à vraiment éclaircir la zone poudrée. Donc, allez-y avec parcimonie, si vous ne voulez pas ressembler à Fantomas. En revanche, je trouve cela vraiment parfait pour illuminer certaines zones, tout en apportant la fixation et la matité nécessaires. 

On shop quoi? : La Ultra HD compacte de Make Up Forever à 36,95 euros.

On récapitule, comme dirait ma maman:

3 types de poudre: Libre / compacte/minérale

2 types de fini: Teintée/ Translucide

Pour les peaux mixtes/grasses -> poudre libre

Les peaux sèches -> poudre compacte 

Les peaux sensibles -> poudre minérale

Bien-sur chacun est libre de se maquiller avec les produits qu’il souhaite, cet article vous donne juste des clés pour un rendu le plus canon possible. 

Et puis si vous souhaitez lire d’autres articles #MakeUpTipsByAlix, je vous link ici:

Quelle poudre est faite pour vous?

Vous pourriez aimer

7 comments

Répondre

Super instructif ! J’adore ! 🙂

Répondre

Merci beaucoup ma jolie!

Répondre

Eh bien quel article instructif ! Je dois dire que même si je m’y connais un minimum en maquillage j’étais loin d’avoir toutes les informations que tu viens de nous énoncer, je te remercie donc pour ce super post ! Pour ma part j’ai plutôt tendance à utiliser une poudre compacte teintée bien qu’en ce moment je ne me contente que de poudrer mon anti-cerne avec une poudre un peu jaune et de fixé avec un spray. Mais pour l’été j’ai bien envie de tester la poudre translucide reste à savoir si j’en prend une compacte ou libre … Mais d’après ton article je devrais me pencher sur une poudre libre, je vais donc aller faire un petit tour chez NYX !
Sur ce j’arrête mon roman ici aha.
Des bisous <3

Répondre

Merci pour tes conseils. J’ai acheté la poudre compacte Sephora alors qu’elle ne semble pas convenir à mon type de peau. J’aime bien les articles que tu fais dans ce domaine. C’est très éclairant.

Répondre

Hello ma belle!
Ce sont des « généralités » car bien sur, chaque type de peau est différent 🙂 Je possède moi même des poudres libres, compact, minérales etc. l’important est de savoir les utiliser compte tenu de sa peau 🙂
Merci beaucoup c’est super encourageant <3

Répondre

C’est super utile cet article !

Répondre

Merci beaucoup!

Laisser un commentaire